La Secrétaire exécutive de la Fondation Euro-arabe présente aujourd’hui les actions du projet européen ARMOUR au séminaire “Jeunesse et prévention de la radicalisation au Maroc” organisé par Casa Arabe et la Fondation Cideal à Madrid. Les expériences intéressantes et d’éventuelles contributions seront analysées, au long de cette rencontre, à travers la coopération internationale.

JEUNESSE ET PRÉVENTION DE LA RADICALISATION AU MAROC

Mardi 3 décembre au siège de Casa Arabe à Madrid.

Le séminaire qui a lieu à Casa Arabe présente l’analyse des expériences intéressantes et d’éventuelles contributions qui par le biais de la coopération internationale peuvent être appliqué au phénomène de la radicalisation et de la prévention pour son développement entre la jeunesse. 

Inauguré par le directeur de Casa Arabe, Pedro Martínez-Avial; le directeur général de la Fondation CIDEAL, Manuel Gómez Galán et par Victoria Ortega Gutiérrez, chef du département de Coopération avec le Monde Arabe et l’Asie de AECID. Le séminaire se déroulera en deux sessions, la première aborde les processus de radicalisation  et stratégies de prévention et la deuxième traite les experiences dans la prévention de la radicalisation.

L’intervention de la secrétaire exécutive de la Fondation Euro-arabe, Inmaculada Marrero Rocha, aura lieu pendant la deuxième session “Expériences intéressantes dans la prévention de la radicalisation”, qui comptera aussi sur la participation de HANA Jalloul, professeure de l’Université Carlos III; Daniel Pelufo de la Fondation CIDEAL et coordinateur de l’accord AECID au Maroc et Julio Andrade, conseiller de la mairie de Malaga dans le domaine de l’Action Extérieure et la Coopération au Développement.

Inmaculada Marrero exposera pendant son intervention le phénomène de la radicalisation entre la jeunesse par le biais du programme européen ARMOUR que la Fondation Euro-arabe dirige en partenariat avec 9 institutions et organisations appartenants à 8 pays européens. 

Le projet ARMOUR (link is external)(A Radical Model of Resilience for Young Minds / Modèle Radical de Résilience pour Jeunes Esprits) a comme objectif  l’approche de la polarisation sociale dû à l’adoption et diffusion des idéologies extremistes, par le biais de la création d’un modèle interdisciplinaire d’apprentissage qui puisse aider les gens et les communautés, à développer la résilience face aux idéologies et les comportements spécifiques de l’extrémisme violent.

Le Projet vise les professionnels de première ligne des institutions statales  et de la société civile qui travaillent avec des jeunes de l’Union Européenne susceptibles et vulnérables à la radicalisation.

ARMOUR agit en fournissant aux communautés et aux professionnels le know-how et les outils nécessaires pour gérer un laboratoire créatif expérimental où pouvoir développer une perspective psychologique et de conduite ainsi que des stratégies de Communications visant à la promotion de la résilience contre la progression de la radicalisation et de l’extrémisme violent.

Partagez-le